Contact
INNOVER POUR VOUS EN PENSANT A TOUT LE MONDE

Découvrez nos spécialités

La micro-immunonutrition pour réussir la démédicalisation de l'élevage

La baisse de l’utilisation des antibiotiques en élevages de porcs, ruminants et volailles est plus que jamais en marche. Afin de soutenir ce mouvement de fond, NUTRAL utilise un concept innovant pour parvenir à cet objectif par l’alimentation : la micro-immunonutrition. Soit l’apport précis et diffus sur la durée de nutriments essentiels à l’organisme, en quantité précise pour  soutenir l’immunité.

Comment réussir à baisser l’exposition des animaux d’élevage aux antibiotiques, en maintenant leurs performances et le confort des éleveurs ? Voilà la question majeure actuelle en élevage. Les avancées sont en cours, de nouvelles approches apparaissent afin de faire reculer encore davantage l’exposition des animaux aux antibiotiques.

La démédication, une tendance globale dans les élevages de porc, ruminants et volailles

Les dernières constatations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) concernant le recours aux antibiotiques indique une réduction moyenne de 20 % de l’ALEA, l’indicateur de l’exposition des animaux aux antibiotiques, entre 2011 et 2015. Ces chiffres encourageants témoignent d’une vraie prise de conscience des éleveurs et des vétérinaires au sein des filières ruminant, porcine et volaille. Cette progression doit se poursuivre avec toujours plus d’engagement de la part des acteurs concernés et aussi par l’émergence de nouvelles méthodes en élevage. Plus généralement, la démédication, qui consiste à limiter le  recours à des molécules exogènes (antibiotiques, anti-parasitaires, hormones) en soutenant les processus naturels, apporte des résultats intéressants.

Le confort et la gestion stress : des axes de travail essentiels pour limiter l’usage des antibiotiques

Parmi les pistes de travail prometteuses, le confort des animaux et la gestion des stress ressortent toujours comme deux points saillants. Le confort des animaux a pour but la satisfaction de leurs besoins primaires en termes d’alimentation, d’abreuvement, de température et d’humidité ambiante, de surface d’exercice, de qualité de l’air… Le stress constitue un autre axe d’amélioration majeur car il perturbe les défenses autonomes des animaux d’élevage. Il est primordial de bien distinguer les stress liés au milieu, tels les paramètres d’ambiance, les stress liés à la vie en communauté et à la compétition entre les animaux, des stress liés aux changements de milieu et d’alimentation, au transport ou à l’allotement (particulièrement en élevage ruminant). Les stress ont une action dépréciatrice sur les défenses des animaux par l’intermédiaire notamment de l’ACTH (adénocorticotropine), de la CRH (corticolibérine) ou du cortisol en envoyant des messages antagonistes par des médiateurs de l’immunité (interleukines et cytokines).

La micro-immunonutrition, levier innovant pour soutenir l’immunité des porcs, ruminants et volailles

La nutrition peut devenir un pilier majeur de la démédication, à condition d’aller plus loin que la sécurisation de l’alimentation et l’apport de nutriments. La micro-nutrition est une méthode connue en termes d’apport des nutriments essentiels (oligo-éléments, vitamines, acides aminés) utiles notamment en cas de stress oxydatif. Dans ce cas, les apports sont faits à un moment précis. La micro-immunonutrition s’adosse à ce principe et le complète par une nouvelle notion : la fourniture en dilution adaptée d’éléments naturels afin de soutenir les processus de l’immunité. Ces ingrédients visent à relancer et à entretenir les capacités de coordination, d'autorégulation et d'adaptation du système immunitaire. Les micro-doses sont établies dans le but de transmettre les messages adéquats aux cellules, sans perturber leur fonctionnement.

Nutral a développé une gamme formulée suivant le concept de la micro-immunonutrition. Cette gamme se décline pour tous les animaux d’élevage et s’ajuste à tous les modes de distribution (eau de boisson, ration, bolus…). Pour les ruminants, la forme bolus est particulièrement appropriée pour transmettre un message dans la durée. En revanche, la dilution dans l’eau de boisson est bien plus pratique en élevage de porcs et de volailles, car adaptée pour cibler les phases à risque de transition alimentaires et de changement d’ambiance.

Pour plus d’information sur l’approche de la micro-immunonutrition et les modalités de son application en élevage de porcs, ruminants et volailles, contactez nos experts !

A découvrir également

IMUNOBOL

Accompagne la construction de l’immunité

  • PREMEL 35 BKP

    La solution nutritionnelle indispensable pour gérer le confort respiratoire en élevage et soutenir les défenses naturelles en période à risque.